Psychothérapie et Relaxation en Biosynergie : Votre Mieux-Etre entre vos mains
 

Techniques des affirmations par Noushka Taï

Le 24 juin 2001, par Pierre LASSALLE,


Techniques des affirmations



Ne me croyez
pas, expérimentez ! Le plus important dans l’affirmation, ce n’est
pas ce qu’on en pense mais d’y penser (une pensée positive ne peut produire
que du positif).

Ce n’est
pas magique, mais logique selon la loi de cause à effet.

Ce n’est
pas statique, mais dynamique selon la dialectique suivante :



  • thèse affirmation




  • antithèse : pensées
    négatives déclenchées par l’affirmation (en effet affirmer
    quelque chose que vous désirez avoir ou être mais que vous n’avez
    pas ou pensez ne pas avoir taquine outrageusement votre subconscient et déclenche
    toutes les pensées négatives qui s’y trouvent et qui vous empêche
    de réaliser ce désir)




  • synthèse : nouvelle
    affirmation plus spécifique se rapportant aux pensées négatives
    découvertes durant le processus d’écriture de la première
    affirmation.


Concentrez-vous
sur votre esprit conscient en vous demandant : " qu’est-ce que je veux
ici et maintenant " et créez ce désir en sachant qu’il se
manifestera de la manière la plus appropriée et la plus efficace
pour vous. Ouvrez les canaux qui vous relient à l’univers, voyez les
résultats déjà atteints, ne vous souciez pas du moment
et de la façon dont cela viendra. Ecrivez, détendez-vous, oubliez
tout en sachant que la réponse est en chemin. Vous n’avez pas besoin
d’y croire pour que cela arrive. Restez calme avec la certitude du résultat.

Prenez un
domaine de votre vie où vous voulez manifester quelque chose, respirez,
visualisez, soyez prêt à voir votre négativité vous
frapper très fort et vite. Ne blâmez personne pour cela. Ne vous
jugez pas mais donnez vous beaucoup d’amour (si vous ne pouvez pas vous aimer
pour ce que vous êtes, aimez-vous de ne pas vous aimer ! Ainsi vous
êtes plus fort et plus malicieux que votre subconscient !)

Les seuls
problèmes que vous avez, sont ceux que vous croyiez avoir.

Les problèmes ne
sont que des difficultés temporaires et une merveilleuse opportunité
de mieux nous connaître et de nous dépasser.

Comme le dit Krisnamurti,
la solution est dans le problème.

Le subconscient est une
porte qui ferme un tunnel. Peu à peu, grâce aux affirmations positives
par exemple, on ouvre cette porte et la lumière du moi supérieur
peut communiquer et nous transmettre son énergie.

Plus on ouvre grand la porte,
plus on reçoit de lumière.

Quand on
communique avec son moi supérieur, le subconscient n’a plus besoin denregistrer
et il ny a par conséquent plus aucune sensation du temps qui
s’écoule, plus de mémoire - on est ce que l’on est tout
à fait conscient et en contrôle de l’ICI et MAINTENANT.

Lorsqu’une
image négative revient constamment, il est bon de ne pas la rejeter mais
de rester impliqué dans le présent en se focalisant sur l’esprit
conscient, sur ce que l’on veut, par amour de soi. " Aimez-vous, et
si vous ne pouvez pas vous aimer, aimez-vous de ne pas vous aimer " 
 !


La dépression n’est
que votre croyance subjective du manque

Les choses dans lesquelles
vous mettez toute votre confiance sont celles qui risquent de vous déprimer
le plus. Ainsi si vous êtes déprimés, demandez-vous "
en quoi ou en qui ai-je confiance ? ".


 


Voici maintenant différentes
lois qui régissent notre comportement et nous influencent consciemment
ou subconsciemment.



  1. La loi de rayonnement
    et d’attraction.



Vous attirez
dans votre vie ce que vous irradiez par vos pensées, vos sentiments,
vos images mentales et vos paroles.

" Celui
qui hait la guerre, ne trouve jamais la paix ".

La négativité
attire la négativité, la positivité attire la positivité.

Vous risquez
d’être violée si vous vous sentez seule et désirez n’importe
quel homme ! Il est donc important d’être conscient et en harmonie avec
l’univers.

Les programmations
sont une façon de s’harmoniser avec les lois immuables de l’univers.
C’est un alignement et non pas un conditionnement (vous vous programmez négativement
constamment de toute façon).

La vie est
la représentation de nous-mêmes. Nous créons notre propre
réalité avec les pensées que nous projetons.



Pensez donc vos désirs
comme s’ils étaient déjà réalisés.



Préparez vous tout
dabord mentalement, car l’esprit est le lien entre le monde visible et le monde
invisible.

Vous n’avez donc pas besoin
d’argumenter, mendier, raisonner pour obtenir ce que vous désirez. Il
suffit de travailler sur votre façon de penser et choisir mentalement,
accepter et irradier ce que vous désirez expérimenter dans la
vie ! Et rien ne peut sy opposer sans votre permission !

Tout vous
sera " donué par surcroit " sans que vous ayiez à
vous soucier quand et comment vos désirs se réaliseront.

Nous avons
le libre choix !


2 - La loi
du vide.


Videz-vous
de vos pensées rationnelles à travers la relaxation. Laissez faire,
laissez venir ( la nature a horreur du vide). Si vous vous libérez d’un
passé pesant en vous attendant au mieux, ce " mieux "

viendra
et vos désirs seront accomplis.


3 - Loi
du silence.


Ne parlez
pas de votre développement spirituel, ne comparez pas (la beauté
d’un lever de soleil est qu’il se passe en silence).


4 - Loi
du pardon.


En pardonnant
vous vous libérez du lien négatif que vous créez avec ceux
envers qui vous avez du ressentiment. 1/2 h par jour, pardonnez mentalement
à tous ceux avec qui vous ne vous sentez pas en harmonie (y compris vous-même).

Marc Aurèle
affirmait déjà, voici 2 000 ans : " Je suis appelé
à rencontrer des gens pédants, ingrats, sournois, présomptueux,
égoïstes. Toutes Ces particularités leur sont inhérentes :
ils ne savent rien du bien ni du mal ! Par contre, je connais pour ma part
la nature du bien ; je sais combien elle est belle et combien est détestable
celle du mal, et je connais aussi la nature de lerreur ; je sais qu’elle
m’est apparentée, non par le sang ni par la semence, mais par l’esprit,
par l’origine divine ; aucun d’eux ne peut me faire de mal. Aucun deux
ne peut me forcer à faire le mal... ".

Marc Aurèle était
païen, mais c’était un penseur qui avait compris qu’on ne pouvait
venir à bout du mal qu’en pardonnant. C’est la seule façon d’en
triompher.




Ceux qui ne sont pas
capables de pardonner, par contre, n’ont d’autre alternative que de noyer
leurs " pierres précieuses " dans leur subconscient
où elles rejoignent le mal qui les habite. Cela ne va pas sans danger.
La colère se met à consumer la bête féroce comme
une braise invisible cachée au coeur de la charpente. La colère,
en effet, est une forme d’énergie. Et quand on ne peut l’éteindre
avec l’eau du pardon, on finit par sy brûler. La force destructrice
de cet esprit de revanche est particulièrement bien illustrée
par la loi de la vendetta qui règne encore dans certaines régions :
des familles entières s’exterminent l’une l’autre aussi longtemps
que quelquun ne vient pas mettre fin à cette chaîne maléfique
en accordant son pardon. La vengeance est comme le valet noir quon essaie
par tous les moyens de glisser dans le jeu des autres.




Pardonner
n’est donc pas seulement une bonne action vis-à-vis des autres, c’est
aussi et avant tout un service qu’on se rend à soi-même. Savoir
pardonner et savoir oublier est un signe de vitalité.

N’est-il
pas étrange que tant de gens ne soient capables de pardonner que sur
leur lit de mort ? Ils auraient tellement mieux vécu...




  1. La loi du changement


  2. Soyez
    prêts à cela : vous changez que vous le vouliez ou non car la
    seule constance dans la vie, c’est le changement

    - Soyez
    prêts à perdre les amis qui vous en veulent d’être positif.
    Eloignez-vous de leur négativité sans excuses ni explications.
    Aucune réalité n’est meilleure que la vôtre. La meilleure
    façon d’arrêter une discussion est darrêter de discuter.



  3. La loi de non-jugement
    et de non-pitié.


  4. Si vois
    jugez et avez pitié il se produit un renforcement en chaîne de
    la négativité. Ne communiquez pas ce qui ne va pas. Vous ne
    pouvez pas changer le monde, seulement votre monde. La seule relation sur
    laquelle vous devez travailler c’est la relation vis-à-vis de vous-même.
    Si vous changez, l’environnement changera autour de vous.



  5. La loi de non-identification
    avec les habitudes, les maladies, etc...



Etre positif est une attitude
différente de la résignation passive. Cest accepter sans juger,
sans attachement. Cela demande de la force, de la discrimination, de lamour
de soi et une certaine maîtrise Accepter nest pas subir. Les choses auxquelles
on sidentifie ont tendance à nous domineret nous incitent à la
projection.

Lidentification pour les
soufis est le péché le plus important.


Contrôle des habitudes.


La répression ne
fait que renforcer la difficulté.


Mieux vaut fumer en étant
heureux, que de s’arrêter et être malheureux.

Contrôler est différent
de réprimer et cela demande non pas un effort de volonté mais
une ferme intention.


Petit à
petit, le subconscient s’imprégnera du nouveau programme et peu importe
si après une visualisation où vous ne fumez plus, vous prenez
une cigarette. L’habitude disparaîtra sans effort, en douceur.


Transformer vos dépendances
en préférences.


"
Je préférerai que tu "
plutôt que "
tu memmerdes avec ta façon de... "
Si vous réagissez
à quelqu’un c’est qu’il touche un point peu clair en vous, une
faiblesse et il va vous contrôler. Si vous l’acceptez, l’énergie
changera la situation désagréable.

Maintenir
des pensées positives est une manière de se protéger contre
les projections négatives.

Si vous
avez des pensées négatives en alpha, elles vont vous toucher profondément
( cf la puissance des critiques négatives données pendant l’enfance
période durant laquelle il y a une prédominance d’ondes alpha)
et vous conditionner négativement toute votre vie.

Les suggestions
négatives sont très puissantes si l’on se trouve en période
sensible. Vous pouvez tout obtenir par limage - faire marcher l’idée
et l’image en même temps - et le subconscient comprend mieux les images
naïves.

 

 


Voici une
méditation de 24 mn à faire au lever sans ouvrir les yeux


 

Vous respirez
profondément en visualisant les personnes de votre entourage en disant
mentalement " j’ai une bonne relation avec ma femme (ou mon mari),
mes enfants (les nommer un par un), chacun est fort et beau. "
.



  • je marche en santé
    et en force,


  • je suis alerte et patient
    (en voiture),


  • j’apprécie tous
    ceux de mon entourage (au travail),


  • je suis ouvert et patient,


  • je suis reconnaissant
    de la beauté et la force de ce jour - je suis en contrôle.




 




 


AFFIRMATIONS ET REBIRTH


 


L’utilisation
des affirmations est primordiale et même indispensable à celui
qui se rebirthe afin d’intégrer mentalement ce qui se produit pendant
le rebirth et spécifiquement pour se libérer complètement
des pensées et programmes négatifs qui auront pu surgir durant
la session.

Les affirmations
sont là pour contredire les croyances négatives prises dès
la naissance.

L’usage
des affirmations a aussi l’intérêt de rééquilibrer
les deux hémisphères du cerveau (l’intuitif et l’analytique) et
de maîtriser ce qui peut remonter à la surface entre deux rebirth.

Il est connu depuis des
siècles chez les yogis et les Hunas que la pensée alliée
à la respiration est d’une puissance exceptionnelle (faites donc attention
à vos pensées lorsque vous respirez car vous mettez une force
de vie dans le contenu de vos pensées, en utilisant ainsi votre pouvoir
infini de matérialiser votre réalité personnelle).

Si vous dites intérieurement
lorsque vous respirez " je respire pleinement et librement ",
 vous pouvez avoir la libération du souffle en moitié
de temps quautrement.

Ainsi, une personne qui
a été rebirthée assez longtemps peut en combinant sa respiration
et des pensées choisies pour leur qualité, amener dans sa vie
une transformation positive et définitive.

Le traumatisme de la naissance
est à l’origine de 90% de nos peurs.



Les affirmations permettent
de changer ces peurs et leurs pensées négatives connexes (la
plus néfaste étant celle concernant la respiration elle-même).

 

 



Sans ce merveilleux processus
de transmutation du négatif en positif ; de la peur et l’angoisse
en sécurité intérieure le Rebirth serait réduit
à une technique.

L’Univers est sûr,
le Rebirth est sans danger, seules nos pensées peuvent faire du mal.

 

 

CONCLUSION


" Nous devenons ce
que nous pensons - Nous devenons ce que nous disons, nous incarnons le langage
qui nous anime, le verbe qui nous embrase - c’est pour cela quil importe d’être
sincère et d’être vrai - car lhomme naît à chaque
instant, de son propre état d’esprit - sa naissance est continue, tournante
comme le mouvement d’une roue, elle s’enfonce dans la nuit pour resurgir à
la lumière maintes fois jusqu’au moment où elle ressuscite à
l’éternité. "


Ma Suryananda
Laxmi


SPIP 1.9.2d [11132] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 122 (186618)