Psychothérapie et Relaxation en Biosynergie : Votre Mieux-Etre entre vos mains
 

La journée idéale de France...

Le 1er septembre 2002, par Pierre LASSALLE,

Dès le lever du soleil sur le « Géant de Provence » (le Mont Ventoux), au début d’une journée
d’automne, je prends plaisir à laisser mon corps s’éveiller doucement, en écoutant le chant des
oiseaux et la brise légère qui se glisse entre les feuilles sêches des arbres et les fait bruisser.
A cette musique, vient s’ajouter le tintement des cloches de l’église qui se trouve à proximité de
ma maison.

Leurs vibrations éveillent le reste de mes celllules encore en sommeil.
Après m’être étirée longuement, je vais savourer mon petit déjeuner, en prenant le temps
d’admirer la nature environnante, assise au soleil tiède du matin.

S’en suit une bonne douche. L’eau glissant sur ma peau me tonifie et la mousse onctueuse du
savon me donne une peau veloutée et délicatement parfumée. Après une bonne friction pour faire circuler l’énergie, je mets le minimum de vêtements pour être décente !!! et pars dans la nature faire une promenade, au cours de laquelle mes 5 sens sont aiguisés par tout ce que m’offre la nature environnante, dans laquelle je trouve un endroit calme pour faire une bonne séance de yoga, suivie d’une relaxation dans les éléments naturels. Quoi de plus bénéfique ?!…

Les cloches de l’église me rappellent qu’il est temps d’aller au marché, si je ne veux pas arriver
lorsqu’il sera vide.

Là encore, quel plaisir pour tous mes sens au travers de tous les étalages !

Les couleurs chatoyantes des fruits et légumes de la région, la musique de l’accent chantant de
Provence, accompagné du chant des cigales, l’odeur des plantes aromatiques : le basilic, le thym, le romarin, la lavande…le tout couvert du ciel bleu et d’un soleil déjà très chaud.

Il est bon de retourner à la fraicheur de la maison, pour préparer un délicieux, mais léger repas
provençal, dégusté sur la terrasse ombragée (possible car le mistral est en vacances aujourd’hui !) et arrosé d’un rosé bien frais qui fait perler mon verre.

Bien entendu, la sieste indispensable, vient mettre un point d’orgue à ce repas.

A mon réveil, la chaleur s’apaisant, je décide de sortir mon chevalet, pour brosser sur toile, les
couleurs chatoyantes du paysage qui m’entoure et qui changent au fur et à mesure que Phébus se dirige vers son repos quotidien.

Les vignes qui m’entourent m’offrent des camaïeux de brun, mordoré, or, orangé, rouge.

A contempler ce tableau offert par la création, j’en ai oublié l’heure…mais qu’importe ! C’est un
tel bonheur de me laisser emportée par mes sens, que le temps ne compte plus. Je me laisse
glisser ainsi, jusqu’à la tombée de la nuit, pour admirer d’un côté les différents tons du soleil
couchant, tandis que la lune pointe déjà le bout de son nez, m’annonçant le diner qui précède le repos nocturne.

Pour savourer le plaisir d’avoir vécu les valeurs essentielles de ma vie, dans cette « journée
idéale », je déguste une salade composée de légumes colorés, au son d’une fugue de Bach, qui
fait revivre les vieilles pierres de ce vieux village pittoresque, éclairée par la lueur d’une bougie, en appreciant la fraicheur de la nuit qui vient couvrir mes épaules.

Il ne me reste qu’à me coucher, pour apprécier le délassement de mon corps lorsqu’il passe en
position allongée, en me glissant dans les draps frais, et en guise de berceuse, revoir le
déroulement de cette « Journée idéale », à l’envers, pour permettre à toutes mes celllules de se
nourrir de toutes ces bonnes choses.
Après avoir remercié mon ange gardien de ce magnifique cadeau, je lui confie mon sommeil, que le monde des rêves vient chercher.

France Mondor
Animatrice des stages "Rire et Relaxation"

SPIP 1.9.2d [11132] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 64 (249369)